bibliothèque

navigation tertiaire

Séjours

Dès le XIVe, on nomme «bure» l’étoffe de laine grossière qui habille les tables de lecture, remplacée par du drap ou du cuir fixé vers 1600. C’est la naissance du bureau, mais son usage ne se répandra véritablement dans la noblesse que vers le début du XVIIIe.

Dans la seconde moitié du XVIIIe, la bourgeoisie utilise à son tour les meubles à écrire qui deviennent une sorte de témoin du savoir-vivre.

Sous la Régence et sous Louis XV apparaît une grande variété de meuble à écrire : les bureaux en pente appelés également «dos d’âne», les «bonheurs du jour» , bureaux à gradins surmontés d’un meuble à tiroirs sous lequel le plateau coulisse pour permettre d’écrire et les secrétaires en armoire ou «secrétaires à abattant».

info@closener.lu